Le Néo-impressionnisme, de Seurat à Paul Klee

Type
Exposition
-
Du 15 mars au 10 juillet 2005
Henri-Edmond Cross-La chevelure
Henri-Edmond Cross
La chevelure, vers 1892
©RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / DR/DR

Soucieux de dégager des principes impressionnistes un art plus réfléchi, Seurat et Signac exposent dès 1886 les premiers essais de la méthode divisionniste, garante d'un plus grand éclat lumineux dans des compositions savamment ordonnées. L'exemple devait convaincre aussi bien Pissarro que la jeune génération, Van Gogh, Dubois-Pillet ou Charles Angrand. Cette exposition, en suivant les ramifications du mouvement jusque dans l'expressionnisme allemand et le futurisme italien, marque aussi le centenaire du fauvisme, qui porta à incandescence le choc des tons purs et les saveurs de "la couleur en soi" (Matisse).

Plus d'information

Cliquer ici

Commissariat

  • Serge Lemoine, Président de l'établissement public du musée d'Orsay et Marina Ferretti-Bocquillon, historienne de l'art