Les couleurs de l'impressionnisme : chefs-d'œuvre des collections du musée d'Orsay

Type
Exposition
-
Du 09 avril au 31 août 2019
Vétheuil, soleil couchant (Vers 1900), Monet, Claude
Claude Monet, Vétheuil, soleil couchant (Vers 1900)
musée d'Orsay, Legs Isaac de Camondo, 1911
©RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski

Sous le haut patronage de
Sa Majesté Mohamed VI, roi du Maroc, et de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République Française.

 

L'épopée impressionniste a souvent été résumée à une conquête de la lumière en peinture par une génération d'artistes las de l'obscurité de l'atelier et des sombres sujets historiques traditionnels. Pourtant, les composantes de cette lumière, c'est-à-dire les couleurs à la disposition du peintre et leur emploi, n'ont pas reçu l'attention qu'elles méritent. Les impressionnistes, au fil de leurs recherches, vont développer une science toute particulière de la couleur, résultat d'expérimentations sur le motif ou dans l'atelier, mais aussi fruit d'une connaissance intime des maîtres de la tradition "coloriste" et de certaines théories scientifiques de l'époque.
A travers une suite de salles traitant chacune d'une couleur en particulier, l'exposition tente de montrer comment l'éclaircissement de la palette, le travail sur la vibration lumineuse, a non seulement été un enjeu de la première heure pour les impressionnistes, mais aussi comment ces recherches ont évolué dans le temps, au fil des carrières et des interrogations propres à chaque artiste. Une chronologie chromatique se dessine, et la couleur impressionniste apparaît moins comme le résultat d'une "impression naïve" (selon les mots de Claude Monet à Lilla Cabot Perry) que comme le fruit de choix et d'intentions variées.

Commissariat

 

  • Sabine Cazenave, conservateur en chef au musée d'Orsay
  • Paul Perrin, conservateur peinture au musée d'Orsay