Modernités suisses (1890-1914)

Type
Exposition
-
Du 19 mai au 25 juillet 2021
Giovanni Giacometti (1868 - 1933), Autoportrait (détail)
©Musées d'art et d'histoire, Ville de Genève / Bettina Jacot-Descombes
Chapeau
À la fin du XIXᵉ siècle, la scène artistique suisse est d’une grande vitalité. Avec Cuno Amiet, Giovanni et Augusto Giacometti, Félix Vallotton, ou encore Ernest Bieler et Max Buri, une nouvelle génération de peintres s’affirme. Soutenus par un réseau de collectionneurs, ces artistes résolument modernes renouvellent la peinture de leur temps, tant en Suisse qu’en Europe, tout en épousant chacun des directions très différentes.

Portée par l’élan des figures tutélaires de Ferdinand Hodler et Giovanni Segantini, la génération des peintres suisses née autour des années 1870 s’épanouit à la fin des années 1890. Nombreux sont ceux qui ont étudié la peinture ou travaillé en France. Chacun à sa manière a été confronté aux courants artistiques de l’époque caractérisée par le vaste mouvement de la modernité. Davantage qu’une « influence étrangère », la France a peut-être été alors pour ces artistes un terrain de rencontres et de prise de conscience.

 

Dans le double mouvement d’ouverture aux écoles artistiques étrangères et de définition d’une école nationale suisse, ces peintres, formés en France, en Allemagne ou en Italie pour certains, au cœur des avant-garde européennes, explorent la puissance expressive, symbolique, décorative de la ligne et de la couleur, tout en s’attachant à des sujets puisés dans une histoire, une géographie et une culture nationales suisses en train de se construire, dans le contexte du jeune État fédéral, créé en 1848.

 

Ce moment de l’art suisse et européen, où s’inventent des modernités multiples à la fois nationales et transnationales, profondément originales, est pourtant méconnu hors de son pays. Cette exposition permettra de découvrir des œuvres pour l’essentiel jamais montrées en France et réunira quelque 70 chefs-d’œuvre provenant de collections publiques et privées. Plutôt qu’un panorama exhaustif, « Modernités suisses » invitera à la découverte de personnalités artistiques inconnues en France et à la délectation de tableaux exceptionnels.

 

Bande-annonce de l'exposition :

 

Commissariat

  • Paul Muller, historien de l’art,
  • Sylvie Patry, directrice de la conservation et des collections du musée d’Orsay
    Partenaires ou Mécènes

    Avec le soutien de

    Partenaire

    Partenariats médias

    Partenaire