Mondrian de 1892 à 1914, les chemins de l'abstraction

Type
Exposition
-
Du 27 mars au 14 juillet 2002

/DR

De 1892 à 1902, Mondrian reçoit en Hollande un enseignement académique où il se confronte aux traditions picturales de son pays, laissant peu de place aux influences étrangères. Cette formation laissera une empreinte durable sur sa production. Après 1902, il se spécialise et excelle dans un genre particulier: la peinture de paysages hollandais, ce qui le porte vers 1908 à se risquer sur la voie de l'expérimentation. Cette nouvelle orientation conduit Mondrian à s'intéresser puis, dès 1912, à participer au cubisme et au modernisme.
Cette exposition propose une étude approfondie des premières années de l'activité du peintre: de l'étudiant de vingt ans à la Dutch State Art Academy à l'artiste de renommée internationale, qui évolue jusqu'en 1914 dans le Paris cosmopolite de l'avant-guerre, avant de retourner en Hollande. Une sélection rigoureuse de peintures et de dessins rétablit l'importance des années de jeunesse de Mondrian et s'attache à montrer comment son évolution vers la modernité et l'abstraction puise ses racines dans la tradition picturale du XIXe siècle.

Plus d'information

Cliquer ici

Commissariat

  • Serge Lemoine, directeur du musée d'Orsay et Hans Janssen, conservateur en chef du Gemeentemuseum de La Haye
  • Exposition organisée par la RMN, le musée d'Orsay, le Kimbell Art Museum, Fort Worth, en collaboration avec le Gemeentemuseum de La Haye
  • L'exposition bénéficie à Paris du soutien d'Unilever Bestfood France
  • Exposition également présentée au Kimball Art Museum, Fort Worth, Texas, du 18 août au 12 décembre 2002