Musée d'Orsay. Chefs-d'œuvre.

Type
Exposition
-
Du 22 février au 22 juin 2014
Le repas dit aussi Les bananes (en 1891), Gauguin, Paul
Paul Gauguin, Le repas dit aussi Les bananes (en 1891)
musée d'Orsay, Donation sous réserve d'usufruit de M. et Mme André Meyer, 1954
©RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Adrien Didierjean
Chapeau
Le musée d'Orsay, inauguré en décembre 1986, présente la particularité de conserver les œuvres créées au cours d'une période très brève,de 1848 à 1914. L'exposition présentée à Rome embrasse ces quelques décennies en donnant à voir une sélection de chefs-d'œuvre emblématiques de la diversité des courants picturaux majeurs.
Paul Gauguin-Le repas dit aussi Les bananes
Paul Gauguin
Le repas dit aussi Les bananes, 1891
©RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / DR/DR

 

Le parcours de visite explore ainsi successivement l'académisme, avec les représentants de l'art officiel tels Cabanel ou Bouguereau, auquel s'oppose à partir des années 1850 la nouvelle peinture réaliste de Courbet. Le paysage et les représentations de la vie rurale connaissent de profondes mutations avec Corot, puis Millet et les peintres de l'école de Barbizon, et enfin l'essor des impressionnistes.

 

Degas, Manet et d'autres affichent leur volonté de s'affranchir des conventions esthétiques pour représenter la modernité du monde qui les entoure, tandis que le symbolisme, et ses multiples formes allant de la peinture intimiste des Nabis aux visions oniriques de Redon, révèle un monde imaginaire et poétique. Gauguin qui s'affranchit de la perspective, Monet dont les couleurs deviennent quasiment indépendantes du sujet ou les pointillistes qui poussent à la limite la séparation des touches ouvrent, avec leurs multiples expérimentations, la voie aux avant-gardes du XXe siècle.

 

Débutant par une présentation inédite de l'histoire du musée, de ses origines et de ses transformations, avec une mention spéciale pour le travail d’aménagement en 1986 de l'architecte italienne Gae Aulenti, l'exposition explique également comment il a été choisi de montrer au public venu du monde entier l'une des périodes les plus féconde de l'histoire de l'art, dans cette ancienne gare devenue musée.

Commissariat

  • Xavier Rey, conservateur au musée d'Orsay