Nijinsky (1889-1950)

Type
Exposition
-
Du 24 octobre 2000 au 18 février 2001
Adolf De Meyer-Nijinsky
Adolf De Meyer
Nijinsky, 1914, prise de vue de 1912
©DR - RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / DR/DR

Nijinsky dansa pendant dix ans, courte période durant laquelle son destin fut lié à celui de Diaghilev, le fondateur des Ballets Russes – une des grandes aventures artistiques de la première moitié du XXe siècle. Interprète inoubliable du Pavillon d'Armide, du Spectre de la Rose, de Pétrouchka, il fut aussi un chorégraphe novateur, en particulier pour L'Après-midi d'un faune et Le Sacre du Printemps, chef d'oeuvre esthétique sans précédent, dont la création en 1913 fit scandale. Admiré par de nombreux artistes, dont Rodin, Bakst, Kokoschka, Modigliani, Cocteau... il leur servit de modèle. Tous tentèrent d'arrêter le mouvement et de retranscrire le processus de métamorphose de l'interprète et l'originalité de ce chorégraphe d'avant-garde en rupture avec les conventions du ballet classique. Nijinsky fait partie des mythes de la danse, si peu nombreux.

Plus d'information

Cliquer ici

Commissariat

  • Martine Kahane, conservateur général, directeur du service culturel de l'Opéra national de Paris
  • Exposition réalisée par le musée d'Orsay et le Dansmuseet de Stockholm avec le concours exceptionnel de la Bibliothèque nationale de France et de John Neumeier, directeur du Ballet de Hambourg