Thomas Eakins (1844-1916). Un réaliste américain

Type
Exposition
-
Du 05 février au 12 mai 2002

/DR

Cette rétrospective présente pour la première fois en France les peintures, photographies et sculptures majeures de celui qui fut, avec Winslow Homer, le plus grand artiste américain du tournant du siècle.
Formé à Paris auprès de Bonnat et de Gérôme, Thomas Eakins pratiqua un métier empreint de précision scientifique pour représenter des sujets contemporains typiquement américains, en particulier l'univers du sport. L'oeuvre d'Eakins est également essentielle pour aborder les rapports entre peinture et photographie au XIXe siècle.
L'exposition insiste sur les relations complexes et stimulantes entre les deux techniques. Cette confrontation nous révèle un artiste hanté par la représentation du corps, explorant souvent avec audace un thème fondateur de la culture et de l'imaginaire américains modernes.

Plus d'information

Cliquer ici

Commissariat

  • Darrel Sewell, The Robert L. Mc.Neil, Jr., curator of American Art, The Philadelphia Museum of Art, W. Douglass Paschall, Research Associate and Coordinator Department of American Art, The Philadelphia Museum of Art et Laurence des Cars, conservateur au musée d'Orsay
  • Exposition organisée en collaboration avec le Philadelphia Museum of Art, Philadelphie, la Réunion des musées nationaux, le musée d'Orsay et le Metropolitan Museum of Art, New York.
  • Cette exposition a bénéficié du soutien de la Henry Luce Foundation, Philadelphie et est organisée en partenariat média avec Paris Première.
  • Exposition également présentée au Philadelphia Museum of Art du 4 octobre 2001 au 6 janvier 2002 et au Metropolitan Museum of Art (New York) du 18 juin au 15 septembre 2002