Whistler graveur

Type
Exposition
-
Du 25 mai au 30 août 1987

/DR

Après la grande exposition du Metropolitan Museum de New York en 1984, il paraissait opportun d'attirer l'attention du public sur l'importance des collections françaises concernant l'oeuvre de Whistler graveur. On connaît surtout ses peintures, portraits ou nocturnes. Il est pourtant malaisé de séparer l'oeuvre du "magicien du pinceau" de ses recherches dans le domaine de la gravure, où il s'avéra à la fois virtuose et pionnier ; on y retrouve la même unité de style et la même atmosphère rêveuse, chère à l'artiste. Il s'intéresse à toutes les techniques de la gravure et privilégie l'eau-forte et la lithographie.

Commissariat

  • François Fossier, conservateur au Cabinet des estampes de la Bibliothèque nationale