De l'académisme à l'impressionnisme

tableau, Edgar Degas, Dans un café, dit aussi L'absinthe, entre 1875 et 1876
Edgar Degas
Dans un café, dit aussi L'absinthe, entre 1875 et 1876
Musée d'Orsay
Legs du comte Isaac de Camondo, 1911
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Voir la notice de l'œuvre

La période 1848-1914 est l'une des plus riches de l'histoire de la peinture. Réagissant à l'académisme des salons, des peintres réalistes comme Courbet ou de jeunes artistes impressionnistes avec Manet, s'échinent à renouveler formes et sujets, dans une ébullition extrême de talents divers. Ils bousculent les critères traditionnels du bon goût et jettent les bases de la peinture moderne.

 

tableau, Edouard Manet, Olympia (détail), en 1863
Edouard Manet
Olympia (détail), en 1863
Musée d'Orsay
1890
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Voir la notice de l'œuvre
tableau, Gustave Courbet, Femme nue au chien, entre 1861 et 1862
Gustave Courbet
Femme nue au chien, entre 1861 et 1862
Musée d'Orsay
acquis par dation par le Louvre,1979
© RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski
Voir la notice de l'œuvre

 

Les œuvres présentées ici le sont à titre indicatif. Le conférencier qui conduit le groupe est libre de choisir celles qui soutiennent sa démonstration.