Cheminée

Adrien Dalpayrat
Cheminée
entre 1893 et 1894
grès émaillé, peuplier noirci
H. 300,0 ; L. 230,0 ; P. 50,0 cm.
© RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Jean Schormans
Adrien Dalpayrat (1844 - 1910)

Le thème de la cheminée monumentale, qu'elle soit fonctionnelle ou uniquement décorative, suscite un singulier regain d'intérêt à la fin du XIXe siècle. C'est ainsi qu'au seul Salon de la Société nationale des Beaux-Arts de 1894 on en dénombrait une demi-douzaine. Elles étaient l'oeuvre de sculpteurs, telles celles de Jean Baffier ou du Finlandais Ville Vallgren, d'architectes comme celle de Léon Bénouville ou encore de céramistes, comme celle-ci. Acquise par l'Etat pour le Musée du Luxembourg, elle est réalisée par Pierre-Adrien Dalpayrat et son associée Adèle Lesbros qui, depuis 1893, apportait un soutien financier aux onéreuses recherches de l'artiste.