David

Antonin Mercié
David
Vers 1872
statue en bronze
H. 184,1 ; L. 76,8 ; P. 83,2 cm.
1927
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Antonin Mercié (1845 - 1916)

Lorsqu’il compose son David, en 1869, Mercié est pensionnaire à l’Académie de France à Rome. Son ambition est de renouveler la représentation de cet épisode biblique relatant la victoire en duel du jeune berger sur le géant Goliath, tout en se plaçant dans la filiation des grands bronziers de la Renaissance florentine, notamment Donatello et Verrocchio.

Rez-de-chaussée, Allée centrale des sculptures