Camille Claudel (1864 - 1943)

Etude II pour Sakountala

Niveau médian, Terrasse des sculptures 1880-1910
Camille Claudel
Etude II pour Sakountala
Vers 1886
esquisse en terre cuite
H. 21,5 ; L. 18,5 ; P. 11 cm
Préemption en vente publique, 2017
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt

À peine âgée de 22 ans, Camille Claudel entreprend son premier groupe ambitieux. Elle s’inspire d’un drame du poète hindou Kâlidâsa tiré du Mahabharata, épopée mythologique qui venait d’être publiée dans une nouvelle traduction. À la suite d’une malédiction, le roi Dushyuanta oublie son alliance avec Shâkountalâ et la délaisse. L’œuvre de Claudel illustre la fin heureuse de l’histoire, les retrouvailles entre les époux. 

Cette esquisse modelée en terre porte déjà l’empreinte de la passion fébrile qui éclate dans l’œuvre définitive, Dushyuanta à genoux implorant le pardon de Shâkountalâ. « C’est un moment, c’est une éternité de tendresse ineffable et d’extase », écrit le critique et écrivain Mathias Morhardt de ce tendre geste mutuel empreint d’absolu.

Elaborée à la période du travail de Claudel dans l’atelier de Rodin, Sakountala a souvent été interprétée comme une réponse amoureuse au Baiser du maître. Le frère de Camille, Paul Claudel, s’est appliqué à opposer la puissance dominatrice de l’homme dans le groupe de Rodin de la passion sensuelle et délicate de Sakountala : « Il est impossible de voir rien à la fois de plus ardent et de plus chaste ».

En 1888, Claudel présente le grand plâtre au Salon des artistes français sans obtenir la commande d’une œuvre définitive. Il faut attendre 1905 pour la réalisation d’un marbre baptisé Vertumne et Pomone (aujourd’hui au musée Rodin), à la demande de la comtesse de Maigret.

 

Titre(s)
Etude II pour Sakountala
Artiste(s)
Claudel Camille
auteur
Fère-en-Tardenois , Picardie (France) , 1864 - Avignon , Provence-Alpes-Côte d'Azur (France) , 1943
Date
Vers 1886
Description
esquisse en terre cuite
Dimensions
H. 21,5 ; L. 18,5 ; P. 11 cm
Conservation
musée d'Orsay
Numéro d'inventaire
RF MO S 2017 4
Historique
atelier de l'artiste,
collection Louise de Massary et de ses héritiers,
2017, Camille Claudel, un trésor en héritage, Paris, Artcurial, 27 novembre 2017, lot n°3,
2017, acquis par préemption en vente publique par l'établissement public administratif du musée d'Orsay (commission des acquisitions de l'EPA M'O du 13/11/2017, décision du président n°2017-62 de l'EPA M'O du 15/12/2017),
Afficher l'historique
Matériaux et techniques
Identifiant
200189
Masquer la notice de l'œuvre