Etude II pour Sakountala

/
Camille Claudel
Etude II pour Sakountala
vers 1886
esquisse en terre cuite
H. 21,5 ; L. 18,5 ; P. 11 cm
Achat, 2017
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Camille Claudel
Etude II pour Sakountala
vers 1886
esquisse en terre cuite
H. 21,5 ; L. 18,5 ; P. 11 cm
Achat, 2017
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Camille Claudel
Etude II pour Sakountala
vers 1886
esquisse en terre cuite
H. 21,5 ; L. 18,5 ; P. 11 cm
Achat, 2017
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Camille Claudel
Etude II pour Sakountala
vers 1886
esquisse en terre cuite
H. 21,5 ; L. 18,5 ; P. 11 cm
Achat, 2017
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Camille Claudel
Etude II pour Sakountala
vers 1886
esquisse en terre cuite
H. 21,5 ; L. 18,5 ; P. 11 cm
Achat, 2017
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Camille Claudel
Etude II pour Sakountala
vers 1886
esquisse en terre cuite
H. 21,5 ; L. 18,5 ; P. 11 cm
Achat, 2017
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Camille Claudel
Etude II pour Sakountala
vers 1886
esquisse en terre cuite
H. 21,5 ; L. 18,5 ; P. 11 cm
Achat, 2017
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Camille Claudel
Etude II pour Sakountala
vers 1886
esquisse en terre cuite
H. 21,5 ; L. 18,5 ; P. 11 cm
Achat, 2017
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Camille Claudel
Etude II pour Sakountala
vers 1886
esquisse en terre cuite
H. 21,5 ; L. 18,5 ; P. 11 cm
Achat, 2017
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Camille Claudel
Etude II pour Sakountala
vers 1886
esquisse en terre cuite
H. 21,5 ; L. 18,5 ; P. 11 cm
Achat, 2017
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Camille Claudel
Etude II pour Sakountala
vers 1886
esquisse en terre cuite
H. 21,5 ; L. 18,5 ; P. 11 cm
Achat, 2017
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Camille Claudel (1864 - 1943)
Oeuvre non exposée en salle actuellement

À peine âgée de 22 ans, Camille Claudel entreprend son premier groupe ambitieux. Elle s’inspire d’un drame du poète hindou Kâlidâsa tiré du Mahabharata, épopée mythologique qui venait d’être publiée dans une nouvelle traduction. À la suite d’une malédiction, le roi Dushyuanta oublie son alliance avec Shâkountalâ et la délaisse. L’œuvre de Claudel illustre la fin heureuse de l’histoire, les retrouvailles entre les époux.