Hector Guimard (1867 - 1942)

Fauteuil

Niveau médian, Salle 61
Hector Guimard
Fauteuil
Vers 1898
noyer d'Amérique et garniture moderne
H. 116,0 ; L. 68,0 ; P. 52,0 cm.
1993
© RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / René-Gabriel Ojéda

En 1894, Guimard, encore jeune et pratiquement inconnu, se voit confier la réalisation du Castel Béranger, un immeuble de rapport situé dans le XVIe arrondissement de Paris. A peine ce bâtiment est-il achevé que l'architecte reçoit en, 1898-1899, plusieurs commandes qui l'amènent à aborder véritablement la création d'ensembles mobiliers complets. Etant donnée sa charge de travail, il ne peut concevoir à chaque fois un mobilier totalement original. Aussi, constatons-nous que les sièges de la maison Coilliot à Lille, d'où provient ce fauteuil, de l'hôtel Roy à Paris ou du Castel Henriette à Sèvres, présentent un piètement semblable. Sa caractéristique la plus frappante est l'usage d'une traverse diagonale au dessin libre et souple reliant les pieds antérieurs aux pieds postérieurs.
Ici, le dossier est constitué par un médaillon ovale d'où émane un léger parfum Louis XVI. Une traverse diagonale parallèle à celle du piètement relie le montant du dossier à la tête du pied antérieur. Un support d'accotoir vient se greffer sur celle-ci.
Si l'on compare le fauteuil aux chaises dessinées sur le même modèle, la construction apparaît moins satisfaisante, trop démonstrative. Elle est dépourvue de l'élégance incomparable et toute parisienne qui distingue au début du XXe siècle les créations de Guimard. La silhouette un peu maladroite du fauteuil Coilliot s'explique peut-être par le fait qu'il s'agit vraisemblablement d'un des premiers fauteuils conçus par l'architecte. Guimard a conservé une structure de chaise et s'est contenté d'ajouter des accotoirs. La pièce n'en est cependant pas moins tout à fait représentative de la manière dont, dès ses premiers essais, il combine naturalisme et abstraction.

Titre(s)
Fauteuil
Artiste(s)
Guimard Hector
auteur
Lyon , Rhône-Alpes (France) , 1867 - New York , New York (Etats-Unis) , 1942
Date
Vers 1898
Description
noyer d'Amérique et garniture moderne
Dimensions
H. 116,0 ; L. 68,0 ; P. 52,0 cm.
Conservation
musée d'Orsay
Numéro d'inventaire
OAO 1267
Historique
collection Alain Blondel et Yves Plantin, Paris,
à partir de 1898, dans la collection louis Coilliot - Lille,
collection Yves Plantin, Paris,
1993, acquis (comité du 14/01/1993, conseil du 20/01/1993, arrêté du 27/01/1993),
1993, attribué au musée d'Orsay,
provient de la maison 14, rue de Fleurus à Lille, construite et aménagée par Guimard en 1897-1899 pour le négociant en produits céramiques Louis Coilliot.,
Afficher l'historique
Exposition(s)
Hector Guimard
Museum of Modern Art,
Etats-Unis, New York, 1970
Pionniers du XXe siècle : Guimard, Horta, van de Velde
musée des Arts décoratifs,
France, Paris, 1971
Hector Guimard - Architektur des französischen Jugendstils
LWL-Museum für Kunst und Kultur,
Allemagne, Münster, 1975
Guimard
musée d'Orsay,
France, Paris, 1992
De l'Impressionnisme à l'Art Nouveau, acquisitions du musée d'Orsay 1990-1996
musée d'Orsay,
France, Paris, 1996 - 1997
Art Nouveau - Symbolismus und Jugendstil in Frankreich
Institut Mathildenhöhe,
Allemagne, Darmstadt, 1999 - 2000
Art Nouveau et industrie du luxe à Paris
Setagaya Art Museum,
Japon, Tokyo, 2009
Art Nouveau et industrie du luxe à Paris
Nagasaki Prefectural Art Museum,
Japon, Nagasaki, 2009 - 2010
Art Nouveau et industrie du luxe à Paris
Prefectural Art Museum,
Japon, Hiroshima, 2010
Afficher les expositions
Bibliographie
La Revue du Louvre et des musées de France / Thiébaut, Philippe,
Réunion des musées nationaux, Paris, 1993
Chefs-d'oeuvre du musée d'Orsay / Cachin, Françoise,
Artabras, New York, 1994
Art Nouveau et industrie du luxe à Paris / Cogeval, Guy [sous la direction de] ; Thiébaut, Philippe [sous la direction de],
The Yomiuri Shimbun, Tokyo, 2009
Afficher la bibliographie
Identifiant
99039
Masquer la notice de l'œuvre