L'Assaut

William Bouguereau
L'Assaut
en 1898
huile sur toile
H. 155,8 ; L. 106,2 cm.
Dation
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
William Bouguereau (1825 - 1905)
Oeuvre non exposée en salle actuellement

L'Assaut fait partie de ces oeuvres qui ont valu à l'artiste, de son vivant, un formidable succès commercial, notamment auprès d'une clientèle américaine. Exposé au Salon des artistes français de 1898, il suscite l'enthousiasme du peintre Jean-Joseph Benjamin-Constant, qui s'exclame : "C'est un assaut en règle. Hélas ! Fille assiégée, fille prise ! Ils sont d'une bien jolie forme, les amours, et avec des raccourcis d'une curieuse audace !"
Le tableau est emblématique d'une production parfaitement ajustée aux attentes du public. Le sujet - l'éveil de l'amour - ne peut que plaire, sans parler du travestissement mythologique, qui évoque les saveurs raffinées de la peinture d'antan. En effet, Bouguereau revisite l'Antiquité, mais une Antiquité suave, parcourue de souvenirs des maîtres du XVIIIe siècle (comme Joseph-Marie Vien, 1716-1809), jouant ainsi sur la corde sensible d'acheteurs conquis par un symbolisme aisément compréhensible et une technique virtuose.
Cette veine sentimentale a donné lieu à de nombreux tableaux aux compositions très semblables, preuve d'une grande sensibilité aux attentes du marché.