Mobilier de salle à manger : buffet

Pérol Frères
Mobilier de salle à manger. Buffet
en 1900
acajou chromaté poli et verni, cuivre doré, grès
H. 297,5 ; L. 211,8 ; P. 56,0 cm.
Donation Rispal, 2005
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Pérol Frères
Oeuvre non exposée en salle actuellement

Participant hors concours à l'Exposition universelle de 1900, puisque Félix Pérol était membre du jury international, la maison Pérol Frères choisit de présenter un groupe de meubles de salle à manger dont est précisément issu ce buffet.
Le rapport du Jury international définit l'ensemble comme étant "d'une conception et d'un goût parfaits". Au-delà de l'hommage rendu à un membre du jury, la description tout aussi louangeuse qui suit montre combien ce mobilier, où l'on retrouve le décor floral mis à la mode par l'Art nouveau, rencontre le goût de l'époque : "Les lignes droites dominent dans ces meubles en acajou chromaté, poli et verni. Les lentilles d'eau constituent l'élément décoratif et rien n'est plus joli à l'oeil que l'éparpillement habile, sur le bois sombre, des feuilles menues exécutées en cuivre doré.[...] C'est là du modernisme très sain".
C'est sans doute pour ce caractère de modernité que Paul Rouaix choisit étrangement cette salle à manger en acajou pour illustrer l'article "Modem style" de son Dictionnaire des Arts décoratifs. Il y donne pourtant l'absence de symétrie comme l'une des caractéristiques de l'Art Nouveau : or, rien de plus symétrique que ce mobilier. Il faut plutôt voir dans ce choix la marque de l'importance de la maison Pérol au tout début du XXe siècle.