Hector Guimard (1867 - 1942)

Paris 16e, 52 rue du Ranelagh, hôtel de M. Nozal (bâtiment détruit)

Hector Guimard
Paris 16e, 52 rue du Ranelagh, hôtel de M. Nozal (bâtiment détruit)
Vers 1906
mine de plomb et crayon de couleur sur papier calque
H. 22,3 ; L. 41,4 cm.
© RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski
Titre(s)
Paris 16e, 52 rue du Ranelagh, hôtel de M. Nozal (bâtiment détruit)
Hôtel de M. Nozal, bibliothèque, projet 3 développé face C
Artiste(s)
Guimard Hector
auteur
Lyon , Rhône-Alpes (France) , 1867 - New York , New York (Etats-Unis) , 1942
Date
Vers 1906
Le permis de construire de l'hôtel Nozal est obtenu en 1904, destruction en 1957 en raison de la spéculation immobilière. Cette bibliothèque fut réalisée auparavant pour le Castel Béranger.
Description
mine de plomb et crayon de couleur sur papier calque
Dimensions
H. 22,3 ; L. 41,4 cm.
Inscription(s)
h.m. au crayon bleu : Projet 3/FACE C
Conservation
musée d'Orsay
Numéro d'inventaire
GP 76
Historique
jusqu'en 1918, dans l'agence de l'architecte Hector Guimard, Paris,
de 1968 à 1995, dans la collection de l'Association d'étude et de défense de l'architecture et des arts décoratifs du XXe siècle, fondée par Alain Blondel et Yves Plantin pour sauvegarder ce fonds Guimard (statuts enregistrés le 02/07/1968), dissoute selon leur volonté en 1995,
1995, accepté par l'Etat à titre de don de l'Association d'étude et de défense de l'architecture et des arts décoratifs du XXe siècle pour le musée d'Orsay (comité du 29/06/1995, conseil du 05/07/1995, arrêté du 27/07/1995),
1995, attribué au musée d'Orsay, Paris,
de 1918 à 1968, déposé dans l'orangerie du domaine de Saint-Cloud, à la demande d'Hector Guimard (lettre du 06/12/1918), et avec l'accord de la Direction des Bâtiments civils du ministère des Beaux-Arts (lettre du 20/12/1918),
de 1978 à 1995, déposé au musée des Arts décoratifs, Paris,
Afficher l'historique
Identifiant
77575
Iconographie
édifice privé
élément d'architecture
autres éléments particuliers
objet, ustensile, arme
Masquer la notice de l'œuvre