Edward Steichen (1879 - 1973)

The Pool

Edward Steichen
The Pool
en 1903
héliogravure
H. 20,3 ; L. 15,3 cm.
Don de Minda de Gunzburg par l'intermédiaire de la Société des amis du Musée d'Orsay, 1981
Estate of Edward Steichen © RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / René-Gabriel Ojéda
En 1898, Steichen réalise une série de vues de forêts prises à l'aube ou, par temps très lumineux, au crépuscule : "Quel beau moment de la journée que celui du crépuscule, lorsque les objets disparaissent et semblent se confondre, et qu'un beau et grand sentiment de paix enveloppe l'ensemble", écrit-il en 1901.
Ces paysages, dont le ciel est quasiment absent et qui forment une sorte de tapisserie abstraite, rythmée par les fûts grêles des arbres, sont naturellement mis en rapport par tous les critiques contemporains avec l'art de Whistler. De ce dernier, ils ont le mystère et l'harmonie des tonalités, mais ils évoquent tout aussi bien les décors de Puvis de Chavannes, les "bois sacrés" nabis, ou encore, avec quelques années d'avance, les compositions de forêt que Klimt peint aux alentours de 1901.
The Pool attire dès 1901 l'attention d'un des meilleurs critiques américains intéressés par la photographie, Charles Caffin. Ce dernier relève avec une grande clairvoyance la dette de l'artiste envers l'esthétique japonaise alors à la mode en Europe et aux Etats-Unis. Elle se traduit ici par le goût pour la simplicité, l'abstraction décorative, l'asymétrie et par l'amour du vide : "Il est important de se rappeler que les Japonais, dont l'art est, à notre connaissance, le plus abstrait, car formé par des siècles de tradition et parvenu à son maximum de puissance suggestive, disposent entre autres ressources d'une perspective en aplat. [The Pool] est sans doute un exemple caractéristique de cette combinaison du traitement en à-plat et de la délicatesse des tons...".
Titre(s)
The Pool
L'Etang
Artiste(s)
Steichen Edward
auteur
Bivange (Luxembourg) , 1879 - West Redding , Connecticut (Etats-Unis) , 1973
Photochrome Engraving Company
exécutant - imprimeur
Date
En 1903
Description
héliogravure
Dimensions
H. 20,3 ; L. 15,3 cm.
Conservation
musée d'Orsay
Numéro d'inventaire
PHO 1981 22 10
Historique
jusqu'en 1981, dans la collection Minda de Gunzburg,
1981, don de Minda de Gunzburg par l'intermédiaire de la Société des Amis du Musée d'Orsay aux Musées nationaux pour le musée d'Orsay (comité du 23/04/1981),
1981, attribué au musée d'Orsay,
Afficher l'historique
Exposition(s)
Nouvelles acquisitions du musée d'Orsay 1980-1983
palais de Tokyo - musée d'Art et d'Essai,
France, Paris, 1983 - 1984
Le Japonisme
Galeries nationales du Grand Palais,
France, Paris, 1988
Camera Work
Muzeul Brukenthal,
Roumanie, Sibiu, 1995 - 1996
Le pictorialisme, un symbolisme photographique ?
musée d'Orsay,
France, Paris, 2011 - 2012
La couleur réfléchie. L'impressionnisme à la surface de l'eau
musée des Beaux-Arts,
France, Rouen, 2013
Afficher les expositions
Bibliographie
La Revue du Louvre et des musées de France / Heilbrun, Françoise,
Réunion des musées nationaux, Paris, 1981
Camera Work / Heilbrun, Françoise,
Centre national de la Photographie, Paris, 1983
Le Japonisme / Lacambre, Geneviève,
Réunion des musées nationaux, Paris, 1988
Afficher la bibliographie
Identifiant
3923
Iconographie
vue et paysage
végétation, alimentation
fond de paysage
Masquer la notice de l'œuvre