Portrait de Marcel Proust

Jacques-Emile Blanche
Portrait de Marcel Proust
en 1892
huile sur toile
H. 73,5 ; L. 60,5 cm.
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Jacques-Emile Blanche (1861 - 1942)
Oeuvre non exposée en salle actuellement

Jacques-Emile Blanche, portraitiste estimé des années 1880, nous donne à voir le jeune Proust, représenté à l'âge de 21 ans, quand il n'était encore que chroniqueur mondain. Blanche développe alors une technique brillante et rapide ; mais ici le portrait est marqué par une grande retenue, et revêt une puissance particulière.
Le jeune dandy est représenté de face, dans une pose hiératique (le tableau était à l'origine probablement un portrait en pied). Le contraste entre les valeurs très sombres du costume et du fond et l'incarnat du visage et du col, assorti d'une fleur d'orchidée blanche à la boutonnière, est particulièrement saisissant. La netteté des contours, la matière fluide, la délicatesse de la touche sont au service d'une vraie intériorité. Le jeune Proust, aux grands yeux sombres, à la bouche sensuelle est déjà un peu plus qu'un dandy : l'ovale parfait de son visage et la pâleur de son teint lui donnent une allure grave, voire christique. Cela explique sans doute que ce portrait soit demeuré la représentation la plus connue et la plus juste de celui qui n'était pas encore l'auteur de La Recherche. Proust devait conserver ce tableau jusqu'à sa mort, en 1922.