Etienne Carjat (1828 - 1906)

Portrait du peintre Gustave Courbet

Etienne Carjat
Portrait du peintre Gustave Courbet
Vers 1861
épreuve photomécanique (photolithographie)
H. 21,0 ; L. 27,0 cm.
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Alexis Brandt

En 1859 Gustave Courbet séjourne à Francfort chez le peintre allemand Victor Müller, c'est à cette occasion qu'il fait la connaissance d'Etienne Carjat, installé en Allemagne depuis 1856, notamment à Baden-Baden où il croque les touristes. Très vite, le caricaturiste, qui pratique la photographie à partir de 1860, devient un des proches du peintre. Courbet semble vouer à Carjat une amitié sincère et enthousiaste. Il aime à se faire photographier par lui dans différentes positions et costumes, du bourgeois en redingote à l'artiste au travail en bras de chemise. Plus d'une dizaine de portraits sont ainsi réalisés au cours de la décennie 1860, soulignant l'intérêt que Courbet prête à sa propre image.
En 1860, lorsque Courbet pose pour le portrait présenté ici, il est âgé de quarante ans, c'est un peintre connu, déjà installé. La position assise, de trois-quarts, confère une grande dignité au modèle. Le côté spectaculaire de l'image est renforcé par le format imposant du tirage photomécanique que réalise Jules Marie l'année suivante à partir de l'épreuve de Carjat.
Comme en témoigne une mention manuscrite sur le montage d'origine qui a été conservé, cette épreuve a été offerte par Courbet à l'épouse de Pierre Dorian, le ministre des Travaux publics et de la Défense nationale dans le gouvernement mis en place après la chute du second Empire. Les deux hommes, originaires de Franche-Comté, partageaient le même idéal républicain. Le peintre avait demandé à Dorian d'intervenir en sa faveur après son arrestation en 1871, suite à l'affaire de la colonne Vendôme. Peut-être est-ce pour le remercier qu'il fit parvenir cette épreuve à Madame Dorian, choisissant un portrait qui le montre encore jeune et au faîte de sa gloire, alors que commence la période la plus douloureuse de sa vie.
Dossier Courbet

Titre(s)
Portrait du peintre Gustave Courbet
Artiste(s)
Carjat Etienne
auteur
Fareins , Rhône-Alpes (France) , 1828 - Paris , Ile-de-France (France) , 1906
Marie Jules
exécutant - tireur
Date
Vers 1861
Description
épreuve photomécanique (photolithographie)
Dimensions
H. 21,0 ; L. 27,0 cm.
avec montage H. 49 ; L. 41 cm
Inscription(s)
dédicace écrite à l'encre de la main de Courbet sur le montagesur le montage b.m. : A Madame Dorian, Gustave Courbet
Conservation
musée d'Orsay
Numéro d'inventaire
PHO 1983 40
Historique
collection Mme Dorian, épouse de Pierre Dorian, républicain franc-comtois qui fut ministre du gouvernement de la Défense Nationale,
1983, Vente Mme Dorian, Paris, Hôtel Drouot, 3 mars 1983, salle 10, n°115,
1983, acquis en vente publique par les Musées nationaux,
1983, attribué au musée d'Orsay, Paris,
Afficher l'historique
Exposition(s)
Nouvelles acquisitions du musée d'Orsay 1980-1983
palais de Tokyo - musée d'Art et d'Essai,
France, Paris, 1983 - 1984
Portraits d'artistes
musée d'Orsay,
France, Paris, 1986 - 1987
L'Impressionnisme et l'art moderne
palais de Toksu (annexe du musée national d'Art contemporain),
Corée, République de, Séoul, 2000 - 2001
Courbet
Galeries nationales du Grand Palais,
France, Paris, 2007 - 2008
Gustave Courbet
Metropolitan Museum of Art,
Etats-Unis, New York, 2008
Gustave Courbet
musée Fabre,
France, Montpellier, 2008
Afficher les expositions
Bibliographie
Catalogue sommaire illustré des nouvelles acquisitions du Musée d'Orsay. 1980-1983 / Lacambre, Geneviève [coordination] ; Thiébaut, Philippe [coordination],
Réunion des musées nationaux, Paris, 1983
Portraits d'artistes / Heilbrun, Françoise ; Néagu, Philippe,
Réunion des musées nationaux, Paris, 1986
L'Impressionnisme et l'art moderne / Mathieu, Caroline [dir.],
GNC media ; Réunion des musées nationaux, Séoul, 2000
Afficher la bibliographie
Matériaux et techniques
Identifiant
4000
Masquer la notice de l'œuvre