Emil Hoppe (1876 - 1957)

Projet pour une résidence des princes étrangers à Schönbrunn, corps principal, perspective de la façade sur cour

Emil Hoppe
Projet pour une résidence des princes étrangers à Schönbrunn, corps principal, perspective de la façade sur cour
en 1901
crayon, crayon de couleur, plume et encre, aquarelle
H. 44,0 ; L. 33,0 cm.
1997
/ DR

Ce dessin est l'un des quinze constituant le travail de troisième et dernière année d'Emil Hoppe au sein de la classe d'Otto Wagner, le chef de file des architectes de la sécession viennoise. A ce stade de leur scolarité, Wagner demande à ses étudiants de laisser libre cours à leur imagination. Il leur recommande, selon ses propres mots, d'effectuer "un travail auquel ils n'auront jamais à faire face dans la vie réelle, un travail dont le résultat servira à attiser de brillantes flammes l'étincelle divine de la fantaisie qui devrait rayonner en eux" (conférence inaugurale à l'académie de Vienne, 1894).
Pour cette extension du palais de Schönbrunn - érigé par Fischer von Erlach (1656-1723) -, Hoppe propose un corps central réservé aux réunions officielles, bals et banquets. Il est flanqué de quatre pavillons destinés aux monarques étrangers et à leurs suites.
L'ensemble devait se trouver à l'extrémité Sud du domaine, dans l'axe reliant le palais à la Gloriette. Ce dernier bâtiment, sorte d'Arc de Triomphe à colonnades de style néo-classique et du à Ferdinand von Hohenberg, célébre les victoires de Marie-Thérèse sur les Prusses de Frédéric le Grand. Hoppe présente également un nouvel aménagement du parc, proche des jardins architecturés de von Erlach. Ce projet de 1901, inspiré à la fois par le classicisme viennois et la sécession lui permet de remporter une bourse de voyage pour l'Italie et fut publié à Vienne en 1902, dans l'ouvrage Wagnerschule 1901.

Titre(s)
Projet pour une résidence des princes étrangers à Schönbrunn, corps principal, perspective de la façade sur cour
Artiste(s)
Hoppe Emil
auteur
Vienne (Autriche) , 1876 - Salzbourg (Autriche) , 1957
Date
En 1901
Il s'agit d'un travail de troisième année dans la classe d'Otto Wagner à l'Académie de Vienne. Cette extension du Palais de Schönbrunn devait se trouver à l'extrémité sud du parc. Ces dessins permirent à Hoppe de remporter une bourse de voyage qui le conduisit en Italie l'année suivante.
Description
crayon, crayon de couleur, plume et encre, aquarelle
Dimensions
H. 44,0 ; L. 33,0 cm.
Inscription(s)
S.b.d. à l'encre noire : E.H.\nS. au verso, au crayon bleu : Hoppe III
Conservation
musée d'Orsay
Numéro d'inventaire
ARO 1997 28
Historique
1997, acquis,
1997, attribué au musée d'Orsay,
Afficher l'historique
Exposition(s)
L'Art nouveau et ses avatars
musée d'Orsay,
France, Paris, 2016
Afficher les expositions
Bibliographie
48/14 La revue du Musée d'Orsay / Girveau, Bruno ; Mathieu, Caroline,
Réunion des musées nationaux, Paris, 1998
Afficher la bibliographie
Identifiant
93156
Iconographie
Masquer la notice de l'œuvre