Spirit of the Night

Alfred Drury
Spirit of the Night
en 1905
tête en bronze à patine verte sur piedouche en marbre vert
H. 57 ; L. 30,8 ; P. 30,5 cm (dont socle) autre dimension H. 20,1 cm (socle)
© RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Daniel Arnaudet
Alfred Drury (1856 - 1944)
Oeuvre non exposée en salle actuellement

A la fin du XIXe siècle, la sculpture anglaise connut un âge d'or. On appelle ce mouvement "The New Sculpture" - la "Nouvelle Sculpture".
Le sculpteur français Jules Dalou, réfugié en Angleterre, y forma de nombreux élèves, dont Alfred Drury. Lorsque son maître rentra à Paris, Drury le suivit et devint son principal assistant. Mais il mena aussi sa propre carrière avec succès. En 1898, il répondit à une commande pour un square à Leeds, une ville située au centre de l'Angleterre. La statue du prince Noir, au centre, devait être entourée de statues-lampadaires. Drury réalisa deux figures, le Matin et le Soir. Ce buste, Spirit of the Night -L'Esprit de la Nuit- est une reprise tardive d'une première étude pour le Soir. Les traits du visage rappellent l'art de Dalou, mais les yeux fermés, l'expression concentrée, intérieure, sont typiques du courant symboliste et Art nouveau.