Table à thé

Henry Van de Velde
Table à thé
en 1896
bois de Padouk
1988
ADAGP, Paris 2021 © RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / René-Gabriel Ojéda
Henry Van de Velde (1863 - 1957)

Dès ses premiers meubles, Van de Velde accède à la maîtrise de son art et ne fera plus tard, dans ses écrits, que théoriser ce qu'il avait intuitivement réalisé : "Il faut, pour qu'un produit soit beau, qu'il soit utile", "La ligne doit exprimer l'effort qu'elle accomplit", "L'ornement doit surgir de la forme et non y être plaqué".
Ce sont ces principes qui caractérisent la table à thé réalisée pour le banquier bruxellois Louis Bauer en 1896. On y observe un dessin tendu dont le développement organique refuse toute enjolivure superficielle pour privilégier l'élégance du galbe. Le soin apporté à la réalisation montre l'amour de Van de Velde pour le savoir-faire artisanal. Cette qualité de fabrication rappelle la nostalgie du créateur pour la beauté perdue de la société pré-industrielle, beauté qu'il veut retrouver en proposant de nouveaux dessins même pour les objets les plus usuels.

Niveau médian, Salle 61