Un atelier aux Batignolles

/
Henri Fantin-Latour
Un atelier aux Batignolles
1870
huile sur toile
H. 204 ; L. 273,5 cm avec cadre H. 234,5 ; L. 305 cm
Achat, 1892
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Henri Fantin-Latour
Un atelier aux Batignolles
1870
huile sur toile
H. 204 ; L. 273,5 cm avec cadre H. 234,5 ; L. 305 cm
Achat, 1892
© RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Benoît Touchard
Henri Fantin-Latour
Un atelier aux Batignolles
1870
huile sur toile
H. 204 ; L. 273,5 cm avec cadre H. 234,5 ; L. 305 cm
Achat, 1892
© RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / image RMN-GP
Henri Fantin-Latour
Un atelier aux Batignolles
1870
huile sur toile
H. 204 ; L. 273,5 cm avec cadre H. 234,5 ; L. 305 cm
Achat, 1892
© RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski
Henri Fantin-Latour (1836 - 1904)
Oeuvre non exposée en salle actuellement

Les Batignolles étaient le quartier où vivaient Manet et un certain nombre des futurs impressionnistes. Fantin-Latour, témoin discret de cette époque, rassemble autour de Manet, consacré chef d'école, de jeunes artistes aux idées novatrices. De gauche à droite, on peut reconnaître Otto Schölderer, peintre allemand venu en France rencontrer les disciples de Courbet ; Manet, le visage aigu, assis devant son chevalet ; Auguste Renoir, coiffé d'un chapeau ; Zacharie Astruc, sculpteur et journaliste ; Emile Zola, porte-parole du renouveau de la peinture ; Edmond Maître, fonctionnaire à l'Hôtel de Ville ; Frédéric Bazille, qui sera fauché quelques mois plus tard, à l'âge de vingt-huit ans, pendant la guerre de 1870 ; enfin, Claude Monet.