Villa Médicis, vue de la villa à travers les arbres du parc

Louis Boitte
Villa Médicis, vue de la villa à travers les arbres du parc
en 1860
crayon et aquarelle sur papier contrecollé sur papier
H. 31,0 ; L. 22,5 cm.
Don de Mlle Alice Boitte, 1959
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Alexis Brandt
Louis Boitte (1830 - 1906)
Oeuvre non exposée en salle actuellement

Alors qu'il séjourne en Italie, c'est à la villa Médicis, siège de l'Académie de France à Rome depuis 1803, que Boitte passe la plus grande partie de son temps. Cette magnifique villa date du milieu du XVIe siècle. Acquise en 1576 par le cardinal Ferdinand de Médicis, elle avait été aménagée comme un musée pour sa collection d'oeuvres d'art. Située dans la ville mais bordée d'espaces verts, la villa Médicis offre un agréable cadre de vie aux pensionnaires. Cependant l'éloignement familial, le climat différent ou encore la nourriture inhabituelle rendent souvent aux Français les débuts du séjour pénibles. Mais peu à peu, le charme de l'Italie, l'amusement des excursions hors de Rome et l'enthousiasme des pensionnaires pour les richesses du pays prennent le dessus.
Peinte durant le premier été que l'architecte passe en Italie, cette lumineuse aquarelle traduit le charme de la vie à la villa Médicis, baignée dans le soleil et protégée par la verdure.
Une autre aquarelle de Boitte appartenant aux collections du musée d'Orsay confirme son attachement à ce lieu. Il s'amuse cette fois à reconstituer l'atmosphère de la villa à l'époque de Ferdinand de Médicis, plaçant devant la somptueuse façade sur jardin un groupe de personnages en costume Renaissance. Cette époque le séduit particulièrement comme en témoigne, une quinzaine d'années plus tard, les importantes restaurations qu'il mène en tant qu'architecte du château de Fontainebleau.