« Signac collectionneur » · Entretien avec les commissaires : Marina Ferretti, Charlotte Hellman

Sous titre
12h
Orsay rencontres
-
Le 22 octobre 2021
 (Vers 1893), Cross, Henri-Edmond
Henri-Edmond Cross, L'Air du soir (Vers 1893)
musée d'Orsay
©Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt

Pure esthète et révolutionnaire par tempérament, Signac était le grand ami des artistes. Les néo-impressionnistes réunis autour de lui rêvaient de libérer la peinture par la couleur, dans la paix et l’harmonie entre les hommes.

En autodidacte, Signac a appris son métier de peintre en regardant la peinture des impressionnistes, de Claude Monet, d’Edgar Degas, de Gustave Caillebotte ou d’Armand Guillaumin. La plupart de ces noms figurent dans sa collection, bâtie sans fortune particulière. Le Salon des Artistes indépendants, qu’il préside à partir de 1908, le situe au cœur de l’avant-garde. Il privilégie alors Georges Seurat, Camille Pissarro, Maximilien Luce ou Henri-Edmond Cross, tous ses amis. Chacun de ses achats, consignés dans son Journal, est une pierre ajoutée à l’édifice de sa collection.

Intervenantes

  • Marina Ferretti, ancienne directrice scientifique du musée des impressionnismes Giverny et spécialiste de l’œuvre de Signac
  • Charlotte Hellman, responsable des Archives Signac.
Evénement à réservation obligatoire